La sauvegarde de vos serveurs avec Proxmox

19/11/2020

Plus connu pour la solution de virtualisation Proxmox VE, l’éditeur Proxmox Server Solutions GmbH a annoncé disponibilité de Proxmox Backup Server 1.0. Dans cette première version stable, la solution open source de sauvegarde et de restauration prend en charge les sauvegardes incrémentales sans duplication, avec compression et chiffrement.

Proxmox Backup Server 1.0 gère les machines virtuelles, les conteneurs, mais aussi les hôtes physiques. La solution est développée à l’aide du langage Rust garantissant les performances, une faible empreinte mémoire et les aspects sécuritaires. Le serveur de sauvegarde Proxmox est basé sur Debian 10.6 Buster, mais utilise le dernier noyau Linux de support à long terme (5.4), et inclut ZFS 0.8.4.

La solution est conçue sur un système client-serveur : le serveur de Proxmox permet de stocker des données localement ou à distance et séparation client-serveur permet de gérer les sauvegardes de plusieurs hôtes non apparentés. Le serveur offre une API pour créer et gérer les stocks de données, tandis que le client permet à l’utilisateur de créer et gérer les sauvegardes à partir de n’importe quel hôte.

Les nouveautés

Parmi les nouveautés ayant permis la publication de cette première version stable, on trouve : 

  • la base Debian 10.6 Buster, avec noyau Linux version 5.4 (LTS) ;
  • le système ZFS 0.8.4 ;
  • l’intégration à Proxmox VE qui sauvegarde facilement des machines virtuelles (gérant les « QEMU dirty bitmaps ») et des conteneurs ;
  • la déduplication qui évite la redondance et minimise l’espace de stockage utilisé ;
  • les sauvegardes incrémentales, la lecture et l’envoi des seules modifications réduisent l’impact sur le stockage et le réseau ;
  • l’algorithme de compression Zstandard (Zstd), rapide et très efficace ;
  • l’intégrité des données avec l’algorithme de somme de contrôle SHA‑256, pour la précision et la cohérence des sauvegardes ;
  • la synchronisation entre plusieurs sites distants ;
  • le chiffrement côté client avec AES‑256 Galois/Counter Mode (GCM) offrant une  très haute performance sur le matériel moderne ;
  • la gestion aisée grâce à l’interface utilisateur Web ou en ligne de commande ;
  • la programmation des tâches de maintenance, incluant la  programmation avancée des tâches de maintenance, avec un contrôle fin ;
  • le support technique de l’équipe Proxmox ;
  • le passage en licence GNU AGPL v3.

 

Source : forum.proxmox.com

Solutions

comments powered by Disqus
top